BURKINA FASO


Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur



Accueil > Actualités

Opérationnalisation de la Force du G5_Sahel : Alpha_Barry fait le point de la réunion du Conseil de sécurité aux Journalistes

mardi 7 novembre 2017

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur a animé une conférence de presse le lundi 06 novembre 2017 sur la réunion publique du Conseil de Sécurité de l’ONU et la séance de travail tenu au département d’Etat américain tenues la semaine dernière et en lien avec l’opérationnalisation de la Force du G5 Sahel.
La réunion avec le Conseil de Sécurité portait sur l’examen du Secrétaire général des nations-Unies et le financement de la Force du G5 Sahel. Et différentes personnalités dont le président de la Commission de l’ Union africaine, Moussa Mahamat Faki, le représentant de l’Union européenne au Sahel, et les ministres des Affaires étrangères des pays du G5 Sahel y ont pris part. Au cours de cette rencontre les participants ont pu apprécier le rapport du Secrétaire général de l’ONU et donner leur point de vue sur le financement de la Force conjointe.
Pour ce qui est du rapport d’Antonio Guterres, il ressort que les ministres en charge des Affaires étrangères en font une appréciation positive, puisqu’il présente selon Alpha Barry une articulation entre les Nations-Unies à travers la MINUSMA et la Force du G5 Sahel. " La MINUSMA devrait aider la force du G5 du Sahel", a-t-il indiqué.
Les ministres ont montré à la tribune du Conseil de sécurité que la sécurité du Sahel est celle de l’Afrique et partant du monde entier ; d’où la nécessité d’apporter un soutien à la Force conjointe. Le besoin pour l’opérationnalisation de la Force conjointe est de l’ordre de 423 millions d’euros (soit environ 270 470 000 000 de FCFA). Et à ce jour ce sont 108 millions d’euros qui sont annoncés aux dires d’Alpha Barry ; un chiffre loin du besoin. Dans la foulée, les Etats-Unis, eux, ont annoncé un soutien de 60 millions de dollars en soutien à la force. Ils ne sont toutefois pas engagés pour le financement multilatéral.
Les ministres du G5 Sahel ont également eu une séance de travail au département d’Etat américain où ils ont réitéré leurs positions auprès des Etats-Unis. Sur le plan bilatéral, les américains ont également annoncé un financement de 15 millions de dollars en appui à l’armée burkinabè ; un appui qui pourrait être revu à la hausse selon l’évolution des besoins.
Ces différentes rencontres selon le ministre Alpha Barry se tiennent en vue de la préparation de la table-ronde des bailleurs de fonds pour financer la force conjointe en décembre prochain à Bruxelles en Belgique.

Partager sur
Version imprimable de cet article Version imprimable

  2009-2017 © Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur, Burkina Faso. Tous droits réservés