BURKINA FASO


Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur



Accueil > Actualités

Diaspora : Le Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire à la rencontre des autorités en charge des Affaires étrangères.

vendredi 28 juillet 2017

Le ministre des Affaires étrangères de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur et la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères chargée de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur ont reçu en audience une délégation du Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire à Ouagadougou, le jeudi 27 juillet 2017. La structure est venue se présenter aux autorités en charge des Affaires étrangères et demander leur accompagnement pour mener à bien leurs activités.}


C’est dans une ambiance empreinte de convivialité que la délégation du Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire (CNBCI) a été reçue par le ministre Alpha Barry et la ministre déléguée Rita Solange Agneketom, le jeudi 27 juillet 2017 à Ouagadougou. Conduite par le président de la structure Mamadou Salogo, la délégation est venue présenter le CNBCI aux autorités en charge des Affaires étrangères. La structure implantée dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire a pour rôle de rassembler les Burkinabè pour leur intégration, la paix et la réconciliation nationale. Le CNBCI prône également le respect des valeurs de leur pays d’accueil, à savoir la Côte d’Ivoire. Cette visite avait également pour objet de solliciter l’accompagnement de ces autorités pour le succès de leurs actions, à l’image des structures similaires des pays de la sous-région également implantées en Côte d’Ivoire. Les hôtes des deux ministres ont en outre salué leur détermination et leur engagement dans la conduite de leur mission.

A leur tour, les ministres ont félicité le CNBCI pour sa démarche. Ils ont encouragé la structure dans ses actions de sensibilisation à l’endroit des Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire, notamment sur la question de l’état civil afin que les naissances soient déclarées, car beaucoup d’enfants ne sont pas scolarisés pour faute de ce document. Ils les ont invités à cultiver la solidarité et au respect des valeurs de leur pays hôte.
La question du vote des Burkinabè de l’étranger a été évoquée au cours des échanges. A ce sujet le ministre s’est voulu on ne peut plus rassurant en ces termes « en 2020, les Burkinabè de l’Etranger voteront, c’est un engagement du Président du Faso et nous allons le tenir. C’est un droit ». Toute chose qui a suscité un soulagement au sein de la délégation et est accueilli avec des acclamations. Alpha Barry a par ailleurs fait part de la prise en compte par le Président du Faso de tous les Burkinabè où qu’ils se trouvent. Il a expliqué que c’est pourquoi S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré consacre toujours un temps d’échanges avec les Burkinabè des différents pays où il effectue des déplacements.

Le CNBCI a été créé en 1954 sous l’appellation Union fraternelle des orinaires de la haute Volta en Côte d’Ivoire (UFOVCI). Les pères fondateurs de cette structure ont entre autres pour nom Félix Houphouet Boigny, Daniel Ouezzin Coulibaly, Djibo Soungalo (ancien maire de Bouaké), etc. Le CNDCI est dirigé dépuis 2012 par M. Mamadou Salogo.

Partager sur
Version imprimable de cet article Version imprimable

  2009-2017 © Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur, Burkina Faso. Tous droits réservés