BURKINA FASO


Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur



Accueil > Actualités

Coopération multilatérale : L’Ambassadeur KERE chez le Directeur Général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique

mercredi 1er mars 2017

Créée en 1957, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) est chargée de promouvoir l’utilisation des technologies nucléaires à des fins pacifiques et de limiter le développement de ses applications militaires. Basée à Vienne en Autriche, cette organisation de la famille des Nations-Unies entretient des relations multilatérales avec le Burkina Faso. C’est pourquoi à l’entame de sa mission, Son Excellence Monsieur Dieudonné KERE se devait de présenter ses Lettres de créance au Directeur Général de l’AIEA, Monsieur Yukiya AMANO. La cérémonie s’est déroulée, le mardi 28 février 2017 au 5 Wagramer Strasse.
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique œuvre à la promotion d’un usage de l’atome en faveur de la paix et du développement, en favorisant notamment le partage des connaissances sur les technologies nucléaires entre les Etats membres. Le Burkina Faso partage cette vision et travaille aux côtés de nombreux autres pays pour conférer à l’AIEA ses lettres de noblesse.
L’Ambassadeur KERE, après avoir sacrifié à la tradition diplomatique de présentation de ses Lettres de créance, a transmis les salutations et les encouragements du Président du Faso à Monsieur Yukiya AMANO dans l’accomplissement de sa mission. « Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE salue vos efforts et toutes vos initiatives en vue de la promotion des utilisations pacifiques des technologies nucléaires, la sûreté et la sécurité nucléaire ainsi que les garanties. Il vous apporte tout son soutien dans votre noble combat visant à faire en sorte que l’atome soit au service de la paix  », a-t-il souligné.
Le diplomate nippon à la tête de l’AIEA et son homologue burkinabè ont, par la suite, échangé sur des sujets d’intérêt commun notamment les projets de coopération technique avec le Burkina Faso qui ont un impact certain sur les secteurs productifs tels que l’agriculture, l’élevage, la médecine etc.
A cet égard, Son Excellence KERE a réitéré les remerciements des Autorités burkinabè au Directeur Général de l’AIEA pour l’accompagnement dans l’inauguration, le 17 février 2017 de l’insectarium sous-régionale de Bobo-Dioulasso pour lutter contre la mouche tsé-tsé et les trypanosomes animales.
Il a également salué l’appui en équipement dont a bénéficié le service de médecine nucléaire du Centre hospitalier universitaire Yalgado OUEDRAOGO.
L’Ambassadeur Dieudonné KERE a émis le vœu que les efforts puissent se poursuivre en termes de renforcement des équipements et de formation des cadres dans le secteur de la médecine. Il a, en outre, souhaité qu’à l’instar de la remarquable contribution de l’AIEA dans la lutte contre le virus zika, des initiatives soient prises dans le cadre de la lutte contre la dengue qui a durement affecté le Burkina Faso l’année dernière. Enfin, le diplomate burkinabè a sollicité le renforcement des capacités opérationnelles de l’Autorité Nationale de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (ARSN) de notre pays.
Les deux personnalités ont convenu de la nécessité de consolider la coopération, déjà exemplaire, entre l’Agence Internationale de l’Energie Atomique et le Burkina Faso.
Il faut indiquer que la coopération entre le Burkina Faso et l’AIEA date de l’adhésion de notre pays à cette Organisation, le 08 mai 1998, et se développe à travers des projets initiés aux niveaux national, régional et interrégional. L’assistance de l’AIEA se traduit par le biais du Programme cadre national (PCN) qui est un document de référence de la planification des activités prioritaires nationales dans les court et moyen termes. Le PCN couvre les domaines de la santé humaine, de l’agriculture et de l’alimentation, de l’élevage et de l’infrastructure règlementaire. Le dernier Programme en date, signé en décembre 2011, a couvert la période 2012-2016. Le nouveau programme cadre national se déroulera de 2017 à 2022.
Monsieur Yukiya AMANO, qui est spécialiste des dossiers nucléaires et doté d’une expérience en désarmement et non-prolifération des armes, a été élu Directeur Général de l’AIEA en juillet 2009. Il a été réélu pour un second mandat de quatre ans en septembre 2013 et a formulé sa candidature pour un troisième mandat à la tête de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique.

Simon YAMEOGO
Ambassade du Burkina à Vienne

Partager sur
Version imprimable de cet article Version imprimable

  2009-2017 © Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur, Burkina Faso. Tous droits réservés