BURKINA FASO


Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur



Accueil > Actualités

Coopération multilatérale : Le Directeur Général de l’ONUDI reçoit les Lettres de créance de SEM Dieudonné KERE

vendredi 24 février 2017

Son Excellence Monsieur Dieudonné KERE, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso à Vienne en Autriche, a présenté ses Lettres de créance à Monsieur Li YONG, Directeur Général de l’Organisation des Nations-Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), le jeudi 23 février 2017. Un exercice qui entre dans le cadre des usages diplomatiques avant l’entame véritable de sa mission auprès de cette organisation.
C’est, on se rappelle, le 31 janvier 2017 que l’Ambassadeur Dieudonné KERE a présenté ses Lettres de créance à Son Excellence Monsieur Alexander Van der BELLEN, Président de la République d’Autriche.
Après la cérémonie au Palais Hofburg, le diplomate burkinabè se doit de faire le même exercice auprès des six autres pays et des cinq organisations internationales relevant de sa compétence juridictionnelle.
C’est dans cette optique que Son Excellence KERE a présenté, le jeudi 23 février 2017, ses Lettres de créance au Directeur Général de l’ONUDI.
Après avoir reçu les Lettres de créance, Monsieur Li YONG a accordé une audience à son hôte. Le diplomate burkinabè a saisi cette occasion pour lui transmettre les salutations et le soutien du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.
L’Ambassadeur KERE a également témoigné toute la gratitude des plus hautes autorités du Burkina Faso pour l’assistance apportée par l’ONUDI lors de la Conférence des partenaires pour le financement du Programme national de développement économique et social (PNDES), tenue à Paris les 7 et 8 décembre 2016.
En outre, les deux personnalités ont échangé sur le Programme pays signé lors de la 15ème session de la Conférence générale de l’ONUDI, tenue à Lima en décembre 2013 et qui constitue à ce jour le cadre de coopération technique entre l’ONUDI et le Burkina Faso. Ce Programme est articulé autour de trois axes d’intervention prioritaires que sont la réduction de la pauvreté à travers des activités productives, le renforcement des capacités commerciales ainsi que l’environnement et l’énergie.
Quatre projets prioritaires sont inscrits dans ce Programme pays à savoir :

  • le développement de l’agrobusiness et de l’agro-industrie avec un accent sur les filières sésame, viande et beurre de karité ;
  • la promotion des PME et de l’entrepreneuriat avec une attention particulière pour la dimension du genre et de la jeunesse ;
  • l’élaboration d’une stratégie d’industrialisation nationale, de promotion novatrice des investissements et de renforcement des capacités commerciales ;
  • la promotion de solutions énergétiques face au changement climatique, dans le secteur de l’agroalimentaire.

Son Excellence KERE et Monsieur Li YONG ont convenu de la nécessité de trouver les voies idoines pour une exécution optimale de ce Programme. Dans cette optique, il faut se féliciter des initiatives prises pour sa relecture en vue de le renforcer et le mettre en phase avec le PNDES, nouveau référentiel national des interventions de l’Etat burkinabè et de ses partenaires sur la période 2016-2020. Les deux personnalités se sont enfin engagées à œuvrer à la consolidation de cette coopération multilatérale.
L’Organisation des Nations-Unies pour le Développement Industriel est une institution spécialisée de l’Organisation des Nations-Unies chargée de promouvoir le développement industriel en vue de la réduction de la pauvreté, de la mondialisation inclusive et de la sauvegarde d’un environnement durable. Pour ce faire, elle œuvre à la promotion et à l’accélération du développement industriel durable des pays en développement et des économies en transition. L’ONUDI dispose de trois Organes et Instances : la Conférence Générale (CG), le Conseil du Développement institutionnel (CDI) et le Comité du Programme et du Budget (CPB). Elle dispose aussi sur le terrain de plusieurs bureaux spécialisés pour la promotion des investissements. Elle a été créée à Vienne en 1966 et est devenue une agence spécialisée de l’ONU en 1985.
Le Burkina Faso a signé l’Acte constitutif de l’ONUDI, le 16 novembre 1979, et l’a ratifié, le 9 juillet 1982. Le pays a été élu en 2005 membre du CDI et du CPB. Il a été réélu en décembre 2013 membre du CDI pour un mandat de quatre ans.

Il faut enfin souligner qu’outre l’ONUDI, la juridiction dont l’Ambassadeur KERE a la charge couvre les organisations suivantes : l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE), l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), l’Office des Nations-Unies de lutte contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et l’Académie Internationale Anti-Corruption (AIAC).

Simon YAMEOGO
Ambassade du Burkina Faso à Vienne

Partager sur
Version imprimable de cet article Version imprimable

  2009-2017 © Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur, Burkina Faso. Tous droits réservés