BURKINA FASO


Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur



Accueil > Actualités

VISION ET APPROCHE STRATEGIQUE DE LA CANDIDATE DU BURKINA FASO : (SUITE)

vendredi 27 janvier 2017


Les défis des consultations électorales en Afrique
Des progrès notables ont été enregistrés dans l’organisation des scrutins en Afrique. Toutefois, les consultations électorales dans nombre de pays demeurent une source majeure de préoccupations. Des élections organisées dans le but d’asseoir la légalité constitutionnelle et la légitimité populaire des Etats se soldent parfois par des violences destructrices et des conflits fratricides. Ces violences entrainent des déplacements de populations mettant ainsi à mal la paix, la sécurité, la stabilité politique, la cohésion sociale et les progrès économiques. Aucun effort ne doit être ménagé pour apporter un appui conséquent aux réfugiés et populations déplacées en détresse.
Cette image d’un continent africain déshumanisé au 21ème siècle, dans un monde impitoyablement égoïste et indifférent, est indigne de celle voulue par les pères fondateurs et de la vision des générations présentes. L’Afrique de ce siècle doit être une Afrique responsable, capable de se prendre en charge au nom de ses valeurs partagées. Aussi, est-il indispensable que des mesures soient prises pour accélérer le processus de ratification et d’appropriation par les Etats membres, de la Charte africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance. De même, des efforts devront être fournis pour accroitre la capacité organisationnelle des institutions nationales chargées d’administrer les consultations électorales. Il s’agira de créer un climat propice permettant à tous les acteurs politiques de participer pleinement aux processus électoraux et d’accepter en toute confiance les résultats issus des urnes. J’y contribuerai fortement si je suis élue. Je veillerai à ce que l’Union africaine apporte régulièrement une assistance aux institutions électorales en vue d’en améliorer les normes et les standards en la matière.

En outre, les missions d’observation des élections de l’Union africaine doivent œuvrer à renforcer leur crédibilité vis-à-vis des opinions publiques africaines et internationales.
La stabilité politique doit être une valeur partagée sur le continent pour lui permettre de relever les défis du développement tels que formulés dans l’Acte constitutif de l’Union africaine.


VISION AND STRATEGIC APPROACH OF THE CANDIDATE OF BURKINA FASO :
Progress has been made in election organization in Africa. However, elections still remain a major source of concern in many countries. Elections held to establish constitutional order and popular legitimacy in States sometimes end in destructive violence and fratricidal conflicts. Such violence leads to displacement of people, thereby jeopardizing peace, security, political stability, social harmony and economic progress. No effort shall be spared to provide substantial support to distressed refugees and displaced persons.
This picture of a dehumanized African Continent in this 21st Century, in a mercilessly selfish world, is not worth the Africa desired by the founding fathers and viewed by present generations. Africa of this century should be an empowered Africa, capable of taking care of itself, on the basis on its shared values. Therefore, measures should be taken to speed-up the process for ratification and ownership of the African Democracy, Election, and Governance Charter by Member States. Similarly, efforts should be made to improve the organizational capacities of national institutions in charge of administrating elections. This will consist in creating an enabling environment for a full involvement of all political actors in electoral processes and their acknowledgement of election results with confidence. I will strongly contribute to this, should I be elected. I will ensure that the African Union provides regular support to electoral institutions to improve rules and standards in this area.

In addition, there is a need to work towards increasing the credibility of the African Union Election Observation Missions within African and international general public.
Political stability should be a shared value in Africa so as to enable the continent to address development issues, as stated in the Constitutive Act of the African Union.

Partager sur
Version imprimable de cet article Version imprimable

  2009-2017 © Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Exterieur, Burkina Faso. Tous droits réservés